Categories

Accueil > Enfants > Haut-potentiel > Article thème : "Haut-potentiel"

3 juin 2015
admin

Article thème : "Haut-potentiel"

Etre un enfant à haut potentiel, est-ce une galère ou une force ? Etre parent d’un enfant que l’on dit « zèbre » est ce plus facile à accompagner ? Chaque enfant est unique, et un enfant à haut potentiel a la particularité de forcer le trait de cette singularité.

Lors de mes nombreuses recherches pour mieux comprendre et donc mieux accompagner les enfants concernés et leurs familles,
j’ai adoré ce texte du Docteur Linda Silverman qui, avec beaucoup d’humour et de justesse, rassure les parents qui se sentent tellement démunis et malheureux de ne pouvoir comprendre et aider leur enfant, qui lui se débat au quotidien avec ses différents « symptômes », symptômes, qui s’ils ne sont pas identifiés, sont une vraie souffrance pour l’enfant !
Alors, que si les enfants et leur famille ont une certaine connaissance de ce qui caractérise un enfant à haut potentiel, ces manifestions peuvent être mieux accompagnées grâce à une éducation basée sur des théories telles que l’attachement, l’écoute empathique, la gestion des émotions et cela peut vraiment « élever » l’enfant dans le sens « porter vers le haut », et surtout apaiser l’enfant, et par ricochet, l’ambiance au sein de la famille.

Je vous laisse donc découvrir ce texte du Docteur Linda Silverman...

Les enfants à haut potentiel intellectuel coûtent cher et prennent beaucoup de temps. Ils ont souvent besoin de moins de temps de sommeil que vous, vous posent plus de questions que vous n’avez de réponses, exigent 100% de votre attention 24h sur 24, ne sont pas intéressés par le programme scolaire, sont "hyper réactifs" en permanence, passent leur temps à rêver d’un meilleur ami qui les comprenne parfaitement, sont perfectionnistes dans ce qu’ils font et ce que vous faites, veulent connaître le sens de la vie à l’âge où on apprend à lacer ses chaussures, et leur chambre est dans un état de désordre indescriptible. Si vous en avez trois ou plus, vous, parents, êtes d’office en sous-nombre. Pour être des parents parfaits, il vous faut donc gagner une fortune, être d’une patience sans borne, avoir une intelligence encyclopédique et avoir quelqu’un qui dort pour vous.
Mais ne désespérez pas. Les enfants à haut potentiel intellectuel grandissent souvent mieux avec des parents imparfaits qu’avec des parents parfaits (et qu’est ce qu’un parent parfait ?). Les grands personnages sont rarement issus de foyers où tous les besoins étaient satisfaits. ils sont souvent issus de familles explosées mais où on partageait leurs intérêts, on stimulait leur réflexion, on encourageait leurs capacités, on les aimait beaucoup et on avait confiance en eux. Si vous êtes épuisés, souvenez vous que votre fille future docteur ou votre fils futur artiste vous remerciera. Peu importe l’école où ils ont étudier, c’est leur prise en compte en général qui va déterminer ce qu’ils feront de leur vie. Faites confiance à votre jugement quand vous tentez de comprendre ce dont ils ont besoin. Personne ne le sait mieux que vous. Les enfants à haut potentiel enrichissent votre vie de famille et vous obligent à trouver en vous des ressources que vous n’auriez jamais soupçonnées avoir. Ils ont un grand sens de l’humour. Les regarder grandir et se développer est très intéressant, motivant, passionnant. Cela va très vite, alors, profitez de leur enfance.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Partager